28/06/2009

la vie va bon train

La vie va bon train, je vais bien, ma vie va bien.

J'écris à nouveau ou pas.

Je parle encore de mon cancer ou pas

Dans trois jours, je fête les 3 ans de mon cancer. Les trois ans de mon abblation. C'est là que part le point zéro. 1er juillet 2006, ou 30 juin je ne sais plus très bien. J'ai la mémoire qui flanche...merci les chimios.  3 ans et le cancer s'éloigne. La sorte que j'ai eu en tout cas. Ce triple négatif n'a pas de pic de récidive à 5 et 7 ans comme d'autres. Non lui il s'éloigne tout doucement, et plus il s'éloigne plus il m'oublie.

J'ai 12 kilos de perdus depuis Noel, je ne suis pas peu fière. A qoui je ressemble. A ce que je n'ai pas ressemblé depuis longtemps, 4 ans peut être pas une star mais une française moyenne qui met du 42. Et puis j'ai refais mon survivant qui avait été très durement endommagé et qui présentait une image à surveilller. Tu parles d'une image à surveiller, un autre cancer potentiel oui!!!! prends-moi pas pour une bille s'il te plait monsieur mon doc. Maintenant mon survivant il est aussi beau qu'il y a 20 ans, ils est parfait... dommage qu'il n'y en aie qu'un, mais au moins maintenant il est encore plus beau que la prothèse, même si elle est vraiment au point. Je ne cesse telle narcisse de me mirer. Les amazones me comprendront ; en soutiengorge, face à ma glace,  j'ai l'illusion d'avoir mes deux seins. En habit je peux décoleter légèrement et les gens pensent que j'ai encore une sacré belle poitrine pour mon âge (95B - 42 ans), nue j'ai un super sein. Bon d'accord il est encore un peu marqué, car mon oopération date du 11 mai, mais il est fière.

Mes enfants vont bien, mon mari va bien, mon boulot va bien, mes amis vont bien, même mon chien va bien. La vie est repartie deplus belle avec ses enmerdes, ses bonheurs, la vie.... C'est que mon frère là haut aurait aimé vivre, celle que le destin me permet de vivre.....

Dans 15 jour sles vacances, dans trois semaines l'Italie. Tiens si j'écris à nouveau je vous parlerai des vacances, de l'Italie et du soleil.....

Bonne vie, Bon été.

21:40 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

02/04/2008

et pour vous ma p'tite dame !

Et pour vous ma p'tite dame qu'est ce que ce sera ?
euh un CA 15-3 pas trop élevé !
un quoi ?
un Ca 15-3 assez petit
Bon allez à 13 ça vous va ?
ben oui, 13 alors là ça me va
Bon aujourd'hui c'est promo, en cadeau je vous met un bon CDI signer pour le poisson d'avril.......
Et bien ça alors, je reviendrai... dans  6 mois...

18:57 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

30/03/2008

rien nul part

 

 

rien aux poumons, rien aux seins, rien au foie, rien aux reins, rien au ventre..... tout va bien ne reste plus que la prise de sang CA 15*-3 mais je suis optimiste.
La semaine dernière fût très difficile j'ai repris mardi et j'ai sérré les dents, j'avais du mal à marcher mardi et mercredi et être assise était un supplice depuis jeudi cela va mieux. j'ai vu le toubib vendredi soir et il m'a dit que tout était OK mais que la cicatrisation mettrait encore un mois. Que  le resultat de l'analyse de ce qu'il a enlévé était bonne mais qu'il était temps...... Ouf c'est fait on en parle plus... ou presque plus parce que franchement l'anus découpé qu'est ce que cela fait mal... pire que la mamectomie... si si je vous promet.
Cette semaine fût très difficile aussi parce que j'avais raté 10 jours de travail et que personne ne me remplace, j'ai eu beau faire dix voir onze heures par jour j'ai encore beaucoup de retard à rattraper étant donné qu'en plus je suis administrateur d'un nouveau projet qui m'a pris  une 20 aine d'heures de mon temps.... bon... allez vous le savez bien maintenant le stress au boulot me va bien... mais bon va falloir que cela se calme car comme je ne dors toujours pas la nuit à cause de mes supers bouffées de chaleur, je vais encore me retrouver avec 10 de tension. En vrai je dors pas trop mal trois nuits par semaines car je prends un demi cacheton pour dormir 3 nuits. Je n'aime pas trop cela mais sans les médocs je dors moins de trois heures par nuits et encore en cinq ou six séquences. Faut que je tienne quand même car si cette ménaupose dure 10 ans je vais m'epuiser avant la fin.
Voilà, ma vie n'est pas un long fleuve tranquille et heureusement..... stressée, débordée, super fatiguée mais heureuse... c'est le printemps, la vie est belle.....

Alain, Franck vous de la haut qui ne pouvez-plus en profiter de cette vie, je pense à vous et j'en profite tant qu'elle m'est donnée.....

20:43 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/03/2008

franck est mort

Franck est mort et je pleure

Franck est mort, saloperie de vie

Franck est mort, il était si fort

Franck est mort, ses deux petits bouts vont naître bientôt, courage laure.

http://franck210273.skyrock.com/

12:19 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/03/2008

priere d'une non croyante

Eh s'il te plait le sort, le destin, le tracé de ma vie.....
Fais que demain mon opération se passe bien
Fais que le 20 mon bilan se passe bien et que mon CA 15-3 reste stable.
Parce que voilà j'ai un CDI qui m'attend à mon retour.
Je retrouve ainsi ma place dans la vie, un job pour l'argent du ménage et le bien-être de la tête.
Je pourrais aller à new york... mon rêve
Je pourrais subvenir aux études des enfants...
Je pourrais les voir grandir et me faire de petits enfants
Je pourrais voir les bourgeons du printemps éclore
Je pourrais rire et pleurer encore.
Je pourrais.... tout puisqu'avec la santé tout est possible.
S'il te plait....

21:25 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/03/2008

elle m'a dit

 

Lorsque j'ai annonce que je sortais d'un cancer à ma supérieure (qui est en fait la directrice du site) je savais que je jouais gros, et en même temps je pensais connaître d'avance sa réaction.

Elle m'a dit : je me doutais bien qu'il y avait quelque chose pour que tu restes un an et demi sans trvailler (j'avais dit que c'était pour m'occuper de ma famille lors de notre déménagement en Sologne).

Elle m'a dit que pour elle cela ne changeait rien, qu'elle avait confiance en moi. Là j'avoue j'ai un peu coincé, confiance pourquoi, j'ai rien fait de mal, et si je deviens une récidiviste ce ne sera pas de ma propre initiative. Alors je lui ait dit : les médecins pensent que j'ai un risque faible de récidive, et puis je me suis justifiée (aurais-je dû....) en disant que j'avais tout fait pour qu'il ne revienne pas chimios, redioT, abblation des ovaires, suivi scrupuleux et régulier..... mais que je ne pouvais pas savoir s'il allait revenir maintenant ou s'il me ficherai la paix à jamais....

Elle m'a dit... bon je ne sais pas si tu le diras à la DRH (groupe multisite géré par un grand DRH qui décide de l'embauche (pour mémoire j'ai du passer 4 entretiens jusqu'à marseille) mais pour moi cela ne change rien et je n'en parlerai pas à moins que tu me dise à qui tu en as parlé.

Yes.... j'ai gagné.... je me sentais mal de ne rien dire... ce cancer je n'en ai pas fait un tabou autour de moi. Pourtant tout le monde de mon entourage, les médias, le médecin du travail me recommandaient de ne rien dire pour ne pas risquer d'être refusé à l'embauche... méthode quasi systématique apparement. Mais moi je n'ai rien à me reprocher... et puis dans le boulot je suis une battante, je sais ce que je vaut et on m'emploie parce que je suis une bosseuse sérieuse (nous étions d'ailleurs 12 sur le poste et je n'étais pas laplus qualigiée...) alors le cancer n'a rien à voir là dedans, je n'ai pas à le cacher.

Elle m'a dit le lendemain lors d'une de ses entrées dans mon bureau... Je pense que tu ne devrais pas le dire plus haut dans la société, tu risques d'avoir des réactions....... Moi en tout les cas je te trouve très courageuse... et là je me dis cette femme, elle est vraiment bien, elle assume. Elle sait, elle n'en réfère pas à sa hiérarchie, elle m'embauche avec le risque de la recidive et en plus elle me félicite de mon courage.... Elle mérite bien que je travaille pour elle. Tiens puisque c'est comme ça j'accepte leur CDI.... je plaisante mais à peine.   Oui j'ai besoin de travailler, de gagner de l'argent... mais j'ai aussi et surtout besoin d'humanité et de compréhension de toute la dimension de ma personne. Si elle avait mal réagi ou si j'avais senti qu'une telle révélation serait source de problèmes entre nous je n'aurai pas continué dans cette boite et aurait repris mon baluchon.

Deux jours plus tard je lui dit pour mon opération.

Elle m'a dit, bon on va s'attirer les foudres mais quand faut y aller y faut y aller, y'a pas de problème. Je fais quand même reculer de 15 jours un projet national, et elle a encaissé la faute du retard. Mais bon je partirai pardi en ayant fait double job pour que mes 10 jours ne soientpas trop un problème et le 25 je repartirai à fond les gamelles.

 Prochain épisode. Le sommeil et moi euhhhh je voulais dire le sommeil sans moi.

21:32 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/03/2008

Le retour !!!

J'ai été très infidèle et je comprendrais si vous me boudez.

Mais ma vie depuis mon nouveau job n'est faite que de "mince il est déjà telle heure, mince on est déjà lundi, mince j'ai rien le temps de faire" un veritable raz de marée.

Alors en vrac pour les prochains épidodes qui ne vont pas tarder parce que je vais avoir 10 jours de farnienté forcée.

J'ai dit à ma future employeur lors de mon bilan de milieu de période d'essai que je sortais d'un cancer... cela me pourrissais la vie de ne rien dire, j'ai besoin d'un climat de confiance pour travailler et je me sentais coupable de mentir..... Ce cancer je n'en ai pas honte et il fait partie intégrante de ma vie, il participe à qui je suis.

Je rentre à nouveau à la clinique le 12 mars pour me faire opérer de ma "fissure anale" superbe petite déchirure mal placée, surinfectée, qui me pourrit la vie, qui tourne au vinaigre,petit souvenir de mes chimios passées.....

Je fais mon bilan le 20 mars (radio poumon, mammographie et echo abdominopelvienne) et depuis que j'ai pris le RDV j'ai mal au sein, je me sens pas bien, je suis sûre qu'il revient....

Je ne dors plus depuis ma ovariectomie, du coup j'ai moins de 10 de tension, et j'ai accepté il y a troissemaines de prendre des somnifères, j'en ai pris 15 jours, depuis j'ai arrêté je ne dors toujours plus.... quelqu'un il a t'il un conseil pour une pauv'tite madame qui s'epuise à essauer de dormir ????

Bon je vous expliquerai tout çà plus en détail si je me réveille de mon opération du trou du .....

Les jonquilles de mon jardin sont si belles... je remercie je ne sais qui ou quoi de mepermettre de  les voir encore, le printemps depuis le décès de mon frère et mon cancer par dessus est source pour moi d'une joie immense et pure... tout simplement celle d'être en vie. Je ne me sens jamais si en vie que lorsque je vois mes enfants et les bourgeons du printemps.



20:52 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/01/2008

Petit point

 

Petit point santé.
Depuis mon abblation des ovaires je ne dors plus, et quand je dis je ne dors plus, c'est un peu de 11h00 à 2h30 ou 3h00 puis fini. Je ne comprends d'ailleurs pas comment je ne suis pas plus eppuisée que cela. Un peu fatiguée mais sans plus, même si le toubib ne me trouve plus que 11 de tension, ça c'est un signe. Ca m'enerve, franchement ça m'enerve. Je n'ai jamais été une bonne dormeuse et pendant mes traitements je dormais mal, mais là cela fait 2 mois 1/2 que ça dure. J'en arrive à detester mon lit. J'ai pris deux ou trois fois quelque chose pour dormir mais franchement je n'aime pas cela et en plus cela n'estpas très convaincant.
J'ai enfin pris rdv avec le toubib pour voir s'il doit m'opérer du trou du..... (j'ai  une fissure anale depuis mes chimios) depuis des mois je n'arrive pas à me décider. J'ai RDV le 18 février et je suis sûre qu'il voudra m'opérer, je flippe comme une malade... encore une opération mais surtout j'ai peur pour mon job si je dois être arrêtée, j'ai peur que cela rate et qu'on me mette un anus artificiel (j'en voit qui sourrient, mais je flippe vraiment même s'il n'y a pas de raison c'est une petite opération dit-il...). Encore une opération, une anesthésie, l'impression de ne plus maitriser, d'être malade.......merde, merde et remerde, j'ai pas envie d'y repasser. Pourquoi j'y vais, parce que le monsieur l'air de rien il m'a dit qu'une fissure qui dure plusieurs années et bien ellle se transforme en tumeur cancéreuse, oui, oui, oui si j'vousl'dit, et la dame bas les cancers elle connait et elle en veut plus.... Alors faut se faire violence et puis au quotidien je souffre quand même franchement au point de parfois avoir du mal à m'asseoir....

Pourquoi je vous dit tout çà, ben à qui voulez-vous que je le dise.... ma famille, mes amis ? ils ont déjà fait le tour de la question et puis plus question que je passe encore pour la malade.... Mon boulout, ben non, personne n'est au courant de mes petits soucis de santé. Tiens d'ailleurs cela pourrait faire l'objet de mon prochain billet car je suis extrèmement gènée de n'en avoir pas parlé. J'ai l'impression d'être coupable, de mentir et de trahir la confiance que ma supérieure hiérarchique a eu en moi lors de son choix de m'embaucher. Bon on en reparlera....

Ne vous méprenez-pas je vais bien, très bien même, c'est juste qu'il faut que je me mettre à nouveau entre parenthèse du monde pour faire cette p..... d'opération......

Abientôt, je n'écris plus trop mais je vous lis et je pense à vous.

20:24 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

17/01/2008

débordée... la routine

J'ai installé une routine dans mon débordement.
 5 jours sur 7 je suis débordée au boulot, pas facile tous les jours d'être à la fois responsable des ressources humaines et assistante de la directrice du site, tu cumules les urgences de tous les côtes ; des salariés, de la direction du siège, des organismes.... enfin je me plains pas "être indispensable c'est mon but ultime dans la vie", je plaisante, mais quelle vanité, mais quel bonheur de se savoir utile et de penser que si on disparaît les autres sont perdus, du moins le temps de se réorganiser.....; bon revenons à nos moutons..... Le soir débordée : aller chercher théo à la garderie, une course ou deux au besoin, une machine à mettre en route, une à détendre, le repas à préparer (et là je suis intraitable pas plus d'une fois sur 7 jours de plat préparés car je tiens à l'équilibre alimentaire et à mes 10 kilos de perdus), un peu de ménage juste ce qu'il faut pour pas que le week-end la maison ressemble à naples pendant la grêve des poubelles, un peu de compte ou de courrier, de couture...... toujours quelque chose, ah oui j'oubliai le mercredi soir la batterie de Jeanne, le Jeudi la guitare de théo.....
Et le week-end, farniente ? que nenni on accélère, les grosses courses, orthodontistes, médecins, 2 ou 3 heures de repassage, le lavage de carrelage, les invitations......
C'est la complainte d'une femma active, heureuse de l'être, mais quand même faut que je m'organise mieux ou du moins que j'organise monsieur, car monsieur il a prit la mauvaise habitude d'être totalement, et je dis bien totalement dispensé des tâches domestiques et familiales, et avait l'habitude de rentrer, d'attendre le diner, puis de s'adonner à ses loisirs préférés j'ai cité la généalogie ou les jeux vidéos. Alors c'est dur de le motiver à se bouger à nouveau, je ne suis pas sûre qu'il soit si content que cela que j'ai retrouvé du boulot, surtout que j'ai parfois des déplacements et là il est bien obligé d'assumer. Bon je ne dis pas qu'il est fainéant loin de moi cette pensée, mais comme j'ai pris l'habitude de tout faire, il n'a plus l'habitude et attend de moi que je luis demande de l'aide si j'en ai besoin . Ca me saoule comme dirait arthur.
Bon aller, comme j'ai un peu de temps, je vais lisser les cheveux de jeanne....  Bises à vous, bon vendredi, bon week end.

20:43 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/12/2007

merci les amis

Merci d'être venue me voir pour me féliciter, merci de vous interesser à moi, merci d'écouter mes joies et mes peinses, merci de me remonter le moral, merci de me secouer parfois, merci d'être là tout simplement.
Les blogs tellement virtuel et tellement réèl.....
Vous avez d'abord été comme des oreilles attentives et neutres, vous êtes devenues des oreilles amies...
Merci d'avoir été là en 2007, je vous attends en 2008.
Non je n'ai pas snobé mais wonderwooman elle a des limites / après cette année et demi de maladie et sans travail, j'ai pris un rythme qui me faisait m'ennuyer bien sûr, mais passer de rien à une job à responsabilité à plein temps(comprendre un bon 10 h00 par jour)sans personne pour passer le relais (le poste était déjà innocupé à mon arrivée) le 17 décembre avec un réveillon prévu à Nancy, l'autre à la maison avec 25 personnes alors que je travaille lundi, toujours trois enfants et une grande maison à s'occuper, .... je dis ouille, ouille, ouille.... va falloir que je m'organise.
Après les fêtes et un bon mois de prise de poste cela ira certainement mieux. Mais en attendant ne vous considérez pas snobés, non je vous assure je pense à vous souvent.... étrange relation que ces blogs. Vous me faîtes penser aux personnes avec qui j'ai pris le train pendant 5 ans lorsque je travaillais au télérama : nous nous voyions haque jour, savions tout les uns des autres, même des choses assez intimes sur enfants, conjoints..... pourtant personne n'est jamais allé l'un chez l'autre et nous nous sommes perdus de vu dès que l'un ou l'autre n'a plus pris le train.
Bon en attendant prenons toujours le train ensemble.
Je vous souhaite une bonne année, et oui je le pense très très fort c'est pas juste par tradition, et justement vous qui êtes malades je vous la souhaite vraiment très bonne, avec guérison, rémission..... toutes les saloperies qui s'éloignent.
Stella, Danaé,Anacaracol, Pascal, Béatrice, petite maman.... allez faut y aller vous êtes sur la bonne voie... Je vous souhaite de repartir sur des fleuves plus tranquilles comme moi.... et la vie vous verrez est encore plus belle.
Dany, Danerolle, caline, paikane, poésie.... voguez sereins sur 2008.
Bonne, bonnne, bonne, vie à vous tous.

21:52 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

19/12/2007

c'est super, j'vais pas bien...

 

J'vais pas bien, j'suis crevée, overbookée, surchargée, j'cromprend plus rien, comment j'vais m'en sortir, pourquoi j'me suis mise dans cet'galère........
Voilà classique les premiers jours d'un nouveau boulot (c'est quand même la septième fois que je prends un nouveau job, les angoisses de départ ça m'connais).
J'suis tellement contente de conaître à nouveau cette situation, mazo ? non, pas du tout, j'me sens vivre pleinement tout simplement.....
Merci mille fois pour vos encouragements ils m'accompagnent au bureau....
Bon j'vous laisse j'vais réviser mes notes pour demain, car je viens de passer deux jours en formation à angers à engranger des milliers d'infos.

20:49 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

14/12/2007

and the winner is !!!!!!

 

You hou..... houuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!!
Cà y est, je l'ai i am the best of world..... A des personnes hyper plus qualifiées que moi dans le domaine des rh ils m'ont préféré pour ma motivation profonde, mon autonomie, mon parcours fait de rebondissements et de tournants réussis. Je n'arrive pas encore à y croire.
Une nouvelle vie commence, je vais me retrousser les manches et redevenir ce que j'aime, une femme active, une maman active, une épouse qui a quelque chose à partager avec son homme en fin de journée, une femme qui gagne sa vie et qui ne profite plus du maladie/chomage.... Enfin bref je vais revivre, revivre......
Ma botte secrete pour cette embauche, un cancer qui a reforcé toutes les choses positives en moi et qui a relègué aux rangs inférieurs les futilités de la vie. Alons à l'essentiel, la vie est tellement courte, ne nous prenons pas trop la tête avec les broutilles et relativisons.
Il ont cru déceller en moi la quarantaine épanouie, sereine  et la motivation profonde et ils ont eu raison, oh comme ils ont eu raison... je me sens prête à déplacer des montagnes et à passer les prochaines années équilibrée entre travail, vie de famille et loisirs personnels..
Bon quand même j'ai un trac fou, parce que maintenant ils m'attendent les gaillards, il faut que je transforme mon essai, je dois marquer.
Alors ce week-end repos et zen attitude car dès mardi je pars 3 jours en formation sur un autre site avecune drh
bon week-end à vous, bonne vie, bon soleil d'hiver.

Bon d'accord c'est pas moi sur la photo, mais ça pourrait,
j'ai tout de suite pensé à cette photo pour montere
mon humeur du jour, allez savoir pourquoi

11:52 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

07/12/2007

bon, faisons le point !

 

Je vous ai épargné mes états d'âmes des 10 derniers jours et croyez-moi, vous y gagnez.
Il y a eu dans le désordre :
une dent avec tendance répétitive à l'abcès arrachée,
une infection urinaire due à l'opération qui m'a fait passer des nuits blanches
une inflamation de mon bras cureté qui est devenu rouge, gonflé et douloureux et qui m'a aussi fait insomnié pas trop par la douleur mais par l'angoisse du pire...
Et un silence radio sur le poste auquel je croyais tant durant plusieurs jours avec comme seule réponse lors de mes questionnements à l'agence chargée du recrutement "apparemment ils voient encore des candidats".
Resultat une natali ko, sur le tapis tout juste bonne à s'éffondrer en larmes plusieurs fois par jour lorsque j'étais seule.
(au moment ou je vous parle je vois par ma fenêtre tic et tac les deux écureuils qui vivent dans un arbre de l'allée bordant notre maison...)
Bon revenons à nos écureuils, euhhhh nos moutons...
Voilà jusqu'à hier 15 heures, où là je recois un coup de téléphone de l'agence de recrutement qui me dit que je suis la dernière candidate retenue pour le poste la direction de blois m'a choisie, mais que je dois me rendre mardi à Marseille (pour info 13 heures de trajet aller retour dans la journée) pour que la DRH du groupe valide mon embauche qui tout compte fait au vu de mon profil et de la réorganisation actuelle du groupe se dirige à moyen terme non sur assistante RH et de direction mais sur DRH du site.
Alors là je dis, ouahouuuuu.... imaginez moi natali, devenir DRH à court terme, je dis fierté, envie, mais aussi ou là là, mais je peux faire çà moi ? ben oui peut être... Mais si la DRH du groupe veut me voir c'est parce que j'ai un profil tout à fait atypique, je n'ai pas fait de formation RH du tout mais mon parcours est riche de moultes expériences avec dans le desordre, un BTS action co, une licence siciences de l'éducation, un passage dans le sud ouest comme intendante d'un centre équestre, 12 ans d'infographie avec quelques années chef de service,  responsable formation et mobilité dans une usine,la création et la direction d'une asso.... bref pas très classable comme fille mais  avec des expériences différentes et fort enrichissantes dues tantôt à des fermetures de boite, tantôt à des déménagements (car mon homme a lui aussi vu des usines fermer).
Au fait pourquoi je vous dit tout çà, ah oui pour vous dire que dame super rh à Marseille elle voudrait voir le phénomène en chaire et en os( plutôt en chair d'ailleurs même si j'ai perdu depuis cet été une dizaine di kilos, ça aussi explique mon moral des derniers temps) si c'est du solide, du potentiellement formable et bénéfique pour la boite ou si c'est du bidon.
Alors comment je me sens aujourd'hui, bah excitée comme une puce, motivée, plus que motivée et très très stréssée aussi. Mais bon je vais rester moi, tout simplement comme à chaque entretien je met toujours carte sur table en mettant même le doigt sur mes lacunes si je pense que c'est important pour le poste, et puis on verra si je suis prise c'est parce que je le vaut bien et que j'en suis capable, sinon et je fais comfiance aux recruteurs c'est que je ne fais pas le poids et que ce poste auait été pour moi source de déconvenue et de problème.
Voilà vous savez tout de la natali qui heureusement à un week-end très chargé à paris et qui n'aura pas trop le temps de penser.
Je vous souhaite une très bonne fin de semaine, et promis mercredi prochain je vous donne les suites de l'aventure :  " natali, le retour" ou "natali retour à la case départ"

10:12 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/11/2007

pourquoi blogger

 

En ce moment je me demande parfois, pourquoi je continue à blogger maintenant que je tourne la page, maintenant que je veux redevenir cette femme que j'étais avant (en mieux même !!!)
Et bien je sais pour me montrer, pour vous montrer, pour montrer au monde entier que non nous ne sommes pas des survivants (n'est-ce-pas anacaracol) que oui il y a une vie après. Et vous anacaracole, Franck, Pacal, petite maman, béa, stella..... accrochez-vous il y a un après, un super après qui arrive tout doucement, petit à petit... Lorsque les plaies de l'âme et du corps sont pansées, lorsque l'on est réconcilié avec soi... Alors la vie souvre à nouveau... la vie pas la survie...
Ce serait prétention que de penser que je vous fais du bien, mais c'est mon voeu le plus cher montrer, me montrer, vous montrer, montrer à mes enfants que oui le cancer est une saloperie.... mais que non la vie n'est pas finie. Je vivrait peut être encore un an ou 50, mais pleinement parce que je ne suis pas une survivante, non, mais parce que maintenant je sais le prix de la vie.....
Bon allez je m'arrête.... tant d'émotion cache, vous vous en doutez bien une superbe nouvelle.... je ne suis pas porteuse des gênes brca1 et brca2... oh joie, oh bonheur que de pouvoir dire à Jeanne, non ma puce tu n'es pas porteuse de cet horrible gêne qui met le glaive sur ta tête.....
Cela change tout, ma peur pour elle, ma culpabilité (je sais je n'y peux rien) s'envolle, mes espoirs en l'avenir, la vie qui souvre belle et plus sûre.
Bien sûr elle sera surveillée dès l'âge de trente ans par des mammographies... bien sûr je serais surveillée toute ma vie annuellement. Mais maintenant il suffit d'oublier toute cette histoire 360 jours par an et de vivre, vivre.....
Autre bonne nouvelle mes plaquettes qui descndaient continuellement depuis deux ans ont fait selon mes analyses reçues ce jour une remontée spectaculaire les remettant dans les normes...
Et puis mon job....... lundi je saurai... aller destin encore un tout peit effort.....

Je vous l'avais bien dit qu'il revenait le soleil

18:10 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

22/11/2007

 



Bon dans l'euphorie du moment j'avais oublié que demain je vais à tours pour avoir mes résultats d'analyse génétique. Pour rappel on se doute que mon cancer a rapport génétique vu son type, mon âge, des antécédents familiaux chez des tantes et cousines de mon père (que je ne connais même pas, mais ça compte tout de même hic !!!). Mais il peut être estampillé de l'appelation d'origine contrôlée brca 1 ou brca 2. Pour moi cela ne change pas grand chose si ce n'est que plus de surveillance car peut être plus de taux de récidive. Mais c'est pour ma Jeanne que je ne souhaite pas cet AOC, je pense qu'il sera plus facile de vivre avec "ma maman a eu un cancer du sein je dois me surveiller" plutôt que "je suis peut être porteuse du gêne qui vraisemblablement me fera se développer un cancer du sein".... Je sais que d'après ses réactions Jeanne a besoin d'être rassurée et moi je serai la plus heureuse des mamans si je ne portais pas ce gêne. Bon allez les bonnes nouvelles en ce moment ça me connaît, y'a pas de raison.
Ah oui, vous n'êtes pas au courant de la dernière bonne nouvelle, et bien mon entretien s'est tellement bien passé que j'en ai eu un deuxième hier avec la DRH qui s'est aussi bien passé... je croise les doigts, il n'y a plus qu'à attendre deux ou trois jours.....


Pas d'inquiétude, le soleil
il est juste derrière, il revient...

15:54 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/11/2007

opération réussie

soleil-hiver-arbres-0247

Merci pour vos petits mots,merci, mais depuis ma sortie de mercredi je n'ai pas pu écrire...
Tout va bien, je vais bien, je me sens légère, soulagée, comme si les derniers signes cliniques de mon cancer avaient disparus avec mes ovaires et que la page était définitivement tournée.
Bon d'accord le réveil, les vomissements, les 9 points de suture, l'impression que le ventre est en ébulition comme des règles très douloureuses c'est pas top.
MAis cette sensation de renaître est là et est très forte. la page est tournée, je suis guérrie, je peux revivre comme tout le monde.
L'autre raison de ce bon moral est mon entretien d'embauche hier, un entretien très réussi avec une personne qui ne me voie pas comme une malade mais comme une collaboratrice potentiel, entretien qui a duré 1h30 et qui m'a fait me rappeler mes compétences de femme active, mes compétences intellectuelles, humaines, relationnelles. Pas la malade, pas la maman malade, pas l'épouse malade. Non, la nathalie de toujours active, battante et toujours partante pour de nouvelles aventures.... oui, amis philosophes le travail peut liberer l'être humain.....
Voilà je vais très bien, même si le poste je ne l'obtiens pas (mais j'y crois tout de même) il a participé activement à ma guérison....
Pour le côté féminin de la chose, je n'ai encore ressenti aucun désagrément de la ménaupose, j'ai mes règles (le chirurgien appelle cela des règles de privation, les dernières que le corps vous accorde), j'ai perdu 2 kilos (ps j'en ai perdu 7 depuis août, je peux le faire;;;) et pas de bouffées de chaleur. Je pense réèllement que si j'ai le moral et que je vois le bon côté des choses les désagréments de cette ménaupose forcée seront moins difficiles à vivre.

Bon allez je vais me rallonger parce que la femme active qui revient abuse un peu de ses forces depuis hier.
bon week end à vous, bon soleil d'hiver.

17:55 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

10/11/2007

merci stella

 

j'angoisse, j'y peux rien j'angoisse.
L'angoisse bien classique, bien ancestrale...
et si je ne me réveillais pas.....
Je laisse une lettre, je laisse les coordonnées de mon blog pour que les miens voient comment je les aimais et qui j'étais vraiment....
Je ne fais rien ça pourrai me porter la poisse...
et puis de toute façon jeudi le lendemain de ma sortie d'hôpital j'ai un entretien pour un CDI pile-poil ce que je recherche, alors je dois être en vie pour leur démontrer qu'ils ont besoin de moi......

15:43 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

30/10/2007

vacances !

Je profite au maximum de tout mon petit monde.

Au programme taxi souvent pour les ados, mais même le petit s'y met : et vas-y que je t'invite pour haloween (hé maman tu nous fais des gauffres mercredi j'ai invité les copains) mais oui mon chéri. Eh maman dit arthur, ce week-end je peux inviter david ? mais oui mon chéri. On va au cinéma jeanne et moi voir un film à se prêter le kleenex, les garçons un film d'action... On sort en famille balade à Tours ou Blois... on fait de bons petits diners, on sort acheter des bouquins harry potter en premier bien sûr....
Voilà de belle vacances quand enfin dans sa vie on a appris à profiter du bonheur tout de suite, maintenant et pas plus tard quand.....
Vite je dois saisir ces instant de bonheur simples en famille car déjà l'an prochain nous quiterra pour aller à la fac de Tours et la famille réunie au complet ce ne sera plus tout les jours....

vive les vacances...

00:00 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/10/2007

dur pour qui ?

 

Revenant de l'école sous le soleil
moi "tu sais théo je vais aller à l'hopital pour me faire opérer"
théo 10 ans " ah bon ? tu as encore un cancer ?"
moi "non c'est juste pour m'oter les ovaires (s'en suit une petite explication sur les ovaires, leur fonction...) afin que justement le cancer ne revienne pas m'embêter..."
théo " ah alors ça va, un cancer c'était déjà dur, alors deux !!!!!"

Dur pour qui, pour toi mon chéri, à n'en pas douter. Voir ta maman qui avait l'air d'un zombie pendant des mois et qui n'etait plus tout à fait la même, toujours fatiguée et tellement moins active, elle qui d'habitude court toujours. Et puis ces questions pas vraiment posées "maman y'en a qui meurent du cancer hein ?"
Dur pour moi, de savoir que tu as peur, peur que je m'en aille, peur que je puisse mourir.....

20:30 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/10/2007

cheveux !!!

Envoyé à Anacaracol quant à notre image lors des chimios...

" Les enfants sont natures et ne pensent pas à mal, les adultes par contre....
J'avais une perruque pour porter mon petit bonhomme de 9 ans à l'école, il m'avait demandé de ne pas dire à ses copains que j'avais un cancer, nous venions d'enménager au moment de mon opération et je pense qu'il avait peur d'être le nouveau, celui que sa maman est malade et qui va peut être mourrir (ça c'est les adultes qui le disent à leurs enfants en voyant quelqu'un qui suit de la chimio...). Les enfants n'ont rien vu je pense.... Par contre des femmes se groupant souvent me regardaient toujours de façon appuyée et sans sourrire en continuant de se parler. j'étais à la fois très mal à l'aise, malheureuse et en colère. Un jour à mon approche l'une d'elle a dit aux autres : "tu vois je te l'avais bien dit qu'elle avait une pérruque". Moi qui suis plutôt du genre rentre dedans j'ai été ce jour profondemment glacée et bléssée. Au lieu de me parler en croyant comprendre ma situation, ces femmes ne m'ont même jamais sourris. Aujourd'hui j'en garde le pire de mes souvenirs face à l'image que l'on donne, mais au fond je m'en moque, j'ai 3 supers gamins, un amoureux, une famille et des amis que j'aime.... concentres-toi sur ceux qui t'aiment et que tu aimes, cette energie dépensée elle, est positive.
Bises
natali
PS) mes cheveux aujourd'hui repoussés, sont chaque jour source de joie, avant je ne les voyait presque pas.... c'est comme tout les autres petits bonheurs.... maintenant je les vis pleinement, je les vois pleinement."

Avec le recul je me dis aujourd'hui que si elles ne sont pas venues me chercher peut être est-ce parce que je leur offrait un visage fermé qui ne les poussaient pas au dialogue.

21:00 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

19/10/2007

c'est parti

 

Le 12 novembre prochain j'en aurai fini avec ma vie de femme féconde (et c'est rien de le dire, trois enfants du premier coup !!!!!!)
Je subirai une ovariectomie bilatérale par coelioscopie (ou laparoscopique) qui aura pour conséquence une ménopause précoce donc de faire disparaître toutes les fonctions hormonales liées à ces sus-dits ovaires.
C'est bien dit non, mon ressenti c'est que je deviendrai précocément une vielle femme, se fanant, s'assèchant, s'ostéoporosant, se poilant... j'en passe et des meilleurs...
Non en fait plus sérieusement je suis partagée car ceci mévite des soucis futurs dans ces ovaires et dans mon sein, mais en même temps j'aurais aimé ne pas avoir à passer par là et être ménopausée tranquillement dans 10 ans, surtout que pour moi fermer la porte à la venue d'un bébé m'est très pénible, soit je dis ne plus en vouloir, mais sait-on jamais un accident est si vite arrivé....
La reflexion à se faire est donc la suivante : j'ai survécu à mon cancer, cela aurait pu être pire, et cela risque beaucoup moins de se reproduire grâce à ce petit sacrifice, je prendrai soin de moi encore plus pour me sentir jeune et bien dans ma peau....

21:25 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/10/2007

sérénité

decorationCes jours sont de ces jours paisibles et sereins.Où il ne sepasse rien d'extraordinaire.Pas demain, pas hier....Juste aujourd'hui tous réunis.où les miens ont l'air d'aller bien.Où la vie coule faite de petits instants.Instants ephémères d'éternel bonheurd'être ensemble à la maison, tous ensembles enfants/parents.Profitons-en, savourons-en chaque instantLa vie passe si vite.....

20:41 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/10/2007

cerveau en ebulition

 

Mon cerveau est en ébulition parce que :
J'ai rendez-vous le 19 pour mon ovariectomie, maintenant que ma décision est prise je me sens plus sereine et pleine d'espoir face à cette ablation salvatrice, certainement difficile à vivre physiquement, mais qui psychologiquement me donne l'impression d'éloigner l'épée de damoclès que j'ai au dessus de la tête.
Je lis l'anticancer et que j'y découvre que j'ai certes de très bonnes habitudes alimentaires (peu de viandes rouges, peu de viande tout court, beaucoup de légumes, poissons, fruits, des féculents chaque jours...) mais aussi de très mauvaises (trop de sucre, trop de laitages alors que j'ai toujours cru qu'ils étaient bon et que j'en ai beaucoup donné à mes enfants, des légumes et des fruits certe mais pas bio et mangés souvent avec leur peau) et que je me pose comme questions : quelle est ma part de responsabilité dans ce cancer, ai-je donné les bonnes bases à mes enfants pour leur santé, peut-on changer radicalement sa façon de s'alimenter et ainsi éviter la récidive, quelle est le pourcentage de cancer du sein par exemple chez les personnes qui mangent toujours bio, jamais de sucres de gras.....
Ce n'est pas la première fois que je lis des conseils sur l'alimentation, mais c'est la première qu'ils sont étayés par des faits scientifiques et que mis bouts à bouts j'en sort complètement perturbée et si pleine d'incertitude. Je me sens coupable, pour moi, pour mes enfants (je sais la culpabilité j'aime bien c'est plus fort que moi).
Qu'en pensez-vous ? Croyez-vous vraiment que nous fabriquons nos cancers, et si tout cela est vrai comment expliquer que la durée de vie ne cesse d'augmenter dans les sociétés dites justement "suicidaires alimentairement parlant".

14:54 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

03/10/2007

Le verre à moitié plein

Je suis ressortie de chez l'oncologue hier avec pour la première fois depuis l'annonce de mon cancer pleine de confiance en l'avenir....
Ce ne sont pas que des mots, c'est réèl.
Une fois passée l'annonce de mon cancer avec son cortège de frayeurs en tout genre, et en passant de, je vais mourrir tout de suite de ce cancer à ok je vais guérrir celui-là mais le suivant m'emportera.... je n'ai pas réussi à franchir l'étape suivant, ne me documentant et ne glanant que les informations utiles à renforcer mon sentiment. Ainsi je ne voyais que des personnes avec des récidives à 5, 10, 15 ans... je pensais à mes grandes tantes mortes suite à leur cancer... en fait je vivais dans l'attente de ma condamnation à mort.
Non pas que je souffre d'une soudaine crise d'euphorie bi-polaire, non, quoi que... je me sens un peu bipolaire depuis mon expérience cancéreuse, un jour ok, un jour ko. Non je crois que c'est plus profond que cela.
D'abord j'avais besoin d'un peu de recul et puis cela fait maintenant 15 mois que mes tumeurs ont étés ôtées....
Peut être ai-je enfin repris le dessus et cessé de me complaire dans mon état un peu appitoyé, un peu dépressif... qui est parrait-il logique après le combat. Toute cette période de l'après où l'on est livré à soi-même (fini les coups de fil incéssants, finis les soins qui sont sensé nettoyer tout l'organisme, finies les petites atttentions des êtres aimants, finis les preuves très rapprochées que l'organisme se débarrasse du méchant...) est en fait terriblement angoissante. on se sent fragilisée, sans combat à mener, dans l'inconnu, seule, revenue au monde réèlle. Crevant de peur que cela recommence en pire, alors que tout le monde a tourné la page et veut vous voir comme avant.... Bon je m'égarre un peu, mais tout cela pour dire que j'étais comme en attente du pire, incapable de penser à l'avenir autrement que par ma mort proche, parce que selon moi si j'avais eu un cancer à 39 ans, j'en aurai d'autres car mon corps a appris à fabriquer des cellules tueuses.
Plusieurs raisons à mon revirement, le temps qui a passé, des lectures.;.entre autre l'anticancer dont j'avais parlé sur le site de stella pleine de doute.... et puis pour revenir à nos moutons ma visite d'hier chez l'oncologue.
Pour résumer il m'a dit :
1 - que mon cancer qui a le désavantage certain d'être génétique donc triple zéro est dans le temps de moins en moins récidiviste, ainsi passé les deux premières années critiques les risques de récidive s'éloignent, je passe donc au bilan tout les six mois au lieu de 3.
2 - Je ne vais pas ôter mes ovaires uniquement pour le risque du cancer des ovaires, non, mais cela réduit aussi de 50% mes risques de récidive dans l'autre seins. Dans ce cas et à voir encore avec la généticienne, il ne semble pas utile d'ôter l'autre sein.
3 - puisque mon cancer n'est pas  ormonodépendant je pourrais si mes symptomes de ménopause forcée sont trop contraignants avoir un traitement  substitutif à base de soja.

C'est tou bête mais je me sens pleine de confiance en l'avenir, je pense à nouveau que je verrai mes enfants vivre, grandir, se marier, avoir des enfants, devenir une grand-mère gâteau, aller à new-york, traverser les états-unis.....
Je vais vivre Longtemps,  longtemps........

19:06 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

30/09/2007

MA PETITE FILLE

Jeanne (ma fille de 14 ans)  au repas d'hier soir
- "mais alors moi, je vais aussi en avoir un cancer du sein, c'est sûr si tu en as eu un ?"
- "ben non jeanne, mais tu seras surveillée de plus près, parce que ta maman en a eu un et de toute façon il faut se surveiller car une femme sur 9 développera un cancer dans sa vie"
- "oui, mais pour moi c'est beaucoup plus que un sur 9, et puis ça sert à rien de dépister si c'est pour me dire que de toute façon j'ai un cancer" ?
sentant mes larmes monter et mon angoisse de la voir avoir peur monter aussi
-"oui, un peu, mais tu dois prendre ça comme une chance parce que si tu en as un, il sera pris si tôt que tu n'auras pas besoin de te faire ôter le sein comme moi, ni peut être de chimio et de radiothérapie"
- Jeanne les yeux partis dans le vague, "ouais !!!!!" l'air perplexe et pas convaincue.
- moi la sentant partir dans une perspective passage obligé vers cette maladie "mais tu sais les statistiques ça ne veut rien dire, plein de femmes ayant maman, soeurs et tantes avec des cancer su sein n'en ont pas... etpuis tu tiens peut être de papa, dans sa famille il n'y a pas un seul cas de cancer de quoi que ce soit...."
Jeanne ne répond plus les yeux vraiment dans le vague...

Je change de conversation, pour ne pas aller trop loin, parce que ses frères sont là le petit ne comprend pas tout, parce que je voudrais la prendre dans mes bras et lui dire que je l'aime, que je m'excuse de lui infliger cela... parce que dans toute cette histoire de cancer c'est ce qui me fait le plus mal. Oh je sais que je n'y suis pour rien dans la génétique. Mais n'empêche je ne peuxpas m'empêcher de m'en vouloir d'avoir ôter l'enfance de jeanne d'un seul coup il y a un an et de la projetter dans un sombre avenir fait d'insertitude de maladie et de souffrance. Rien que pour elle ce cancer ne dois rester qu'une mauvaise étape dans ma vie, afin qu'elle puisse se construire avec l'image que le cancer c'est pas grave, c'est dur bien sûr, mais on y survie et cela nous rend plus fort.
Que je t'aime jeanne et comme je souffre de t'avoir infligé cela.

18:28 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

28/09/2007

NEGATIF!!!!!!!!!!!!!

Comme la vie peut être belle quand on vous dit que tout va bien. Mon CA 15.3 a baissé de 2 points en trois mois il est à 11.4, donc pas de problème de methastase ou de reprise....
Comme je me sens légère, légère......
Bon week-end à tous, tenez bon la barre les amis je pense fort à vous...

20:54 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/09/2007

trop anxieuse..

... pour écrire quoi que ce soit de positif
j'écrirai en fin de semaine...
si mes résultats sont
négatifs...

10:42 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

20/09/2007

psychosomatique


J'ai la rate qui s'dilatte
j'ai le foie qu'est pas droit....

Et bien d'autres encore.
Dans une semaine je ferai mon bilan des marqueurs CA 15-3 + une visite chez l'oncologue pour décider des prochaines opérations (pour mémoire l'abblation des ovaires, peut être mon deuxième sein et la reconstruction)
J'ai peur, comme d'habitude mais je ne m'y habitue pas. A chaque fois c'est sûr il est revenu.
La preuve, j'ai mal au foie, la chiasse, aux os sous les pieds.... ben oui quoi les metastases elles peuvent être pour mon cas au foie, aux os, aux poumons. Alors naturellement j'ai mal à ces endroits là.
J'ai du mal à croire que le psychisme puisse être si fort au point de provoquer de réèlles douleurs... à moins que ce ne soit pas que dans ma tête car la dernière fois mes marqueurs sont passés de 9.5 à 14.5 je crois, d'où une progression de 50%. Et si c'était l'amorce d'une rechute...........

Bon aller, dans une semaine j'irai mieux... sûrement,

j'y crois, c'est çà qui compte non ?

11:41 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/09/2007

Rose le week-end, comme la vie !

J'ai passé un super week-end en famille, entre amis, et au soleil aussi.
Un vrai bonheur.....
En revoyant mes billets, je me rends compte qu'ils sont une fois heureux, une fois moins...
Bi-polaire ? dépressive ? jamais contente trop longtemps ?  que nenni !
Non, des hauts et des bas comme tout le monde !
Avec ou sans épée de Damoclès au dessus de la tête, nous avons tous nos hauts et nos bas, non ?
N'oublions pas, LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE !

La douceur d'une eau calme est tellement plus appréciable après une cascade tumultueuse..
(tiens, me voilà poette, poette...)

PS) heuhhhh ! Le boulot à Blois il court pas les rues apparemment, mais bon allez mgrincheuse on s'y remet, j'ai dit à Pascal pas d'télé, que du boulot... et ho, et ho.... on cherche du boulot......

PS2) t'as vu Béa, je prépare le mois rose...

11:40 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/09/2007

On en meurt moins...

Bonne nouvelle

"Des études le prouvent, il y a de plus en plus de cancer, mais......on en meurt moins"
(entendu sur france infos ce matin)

Alors dites-donc, les cancéreux et cancéreuses, faut pas qu'on s'plaigne, le cancer, c'est just'une maladie chronique.
Bon d'accord c'est pas toujours très zen les chimios, les greffes,
les mutilations, les radiothérapies..... mais bon souvent on survit....

Y'aurai pas actuellement comme une banalisation du cancer ?

Vivre avec le cancer, ou après le cancer (comme j'en ai la chance) c'est pas banal, c'est toujours des angoises, des intérogations, des boules dans la gorge, des peurs paniques.... la mort qui rôde, là toujours tapie dans l'ombre. Oh pas tout le temps, non, parce qu'en général on s'arrange pour ne pas y penser... mais la vie n'est plus la même... beaucoup plus belle, beaucoup plus chère, beaucoup plus cruelle....
Non, la vie d'un cancéreux n'est pas un long fleuve tranquille.....

12:09 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |