05/01/2007

Bonne année

Bonne année à tous, Bonne année à moi aussi !

Et oui, pour la première fois de ma vie je me souhaite aussi bonne année, car 2006 c'était pas ça.

Il y avait déjà eu avant 2002 année pourrie où j'ai perdu mon frère ainé (salut frangin là haut où je n'sais où, je te rejoindrais peut être plus tôt que prévu patience). Ca a été terrible, l'annonce brutale et sans appel (... allo alain est mort tout à l'heure d'une crise cardiaque...) et puis tout ce qui suit... l'appel à quelqu'un de la famille pour vérifier que mon homme a mal compris le coût de fil  Mais non c'est vrai.   Les 250 kilomètres pour aller au plus vite le voir dans son lit, l'arrivée où on me dit qu'il est déjà parti en chambre mortuaire bahhhhh !
Sa femme, ses trois enfants et mes parents que je vois complètement désemparés pour la première fois (il faudra cette mort pour que je vois pour la première fois de ma vie mon père faire la bise à ma mère quotidiennement (le font-ils encore 4 ans après ? je ne pense pas)

La mort ou la prévision de la mort changent tous les rapports provisoirement, je développerait ça un de ces 4.

Il m'a fallut 6 mois pour passer le choc de la disparition de mon frère et aujourdh'ui 4 ans après il me manque toujours terriblement c'est comme si il me manquait un bout de moi même, un repère, un témoin à ma vie.....

Je l'aimais et il le savait, il m'aimait et je le savais... la vie n'est pas toujours juste, la vie n'est pas toujours rose.

Je pensais que je n'aurai plus goût à la vie, j'étais paralysée physiquement (par le dos qui ne voulait plus bouger) et mentalement (dépression, regret d'avoir mis mes enfants au monde puisqu'ils mourront, pas envie de mourrir, mais pas envie de vivre).... et puis tout doucement les choses sont redevenues moins dûres avec la culpabilité de pouvoir vivre alors que lui était mort, mais la vie est plus forte que tout et je me suis dis "lui n'a pas la chance de voir ses enfants, de sentir le soleil lui chauffer la peau, de profiter de tous ces moments de bonheur et d'amour que procure la vie Alors arrêtes de te morfondre et fonces oublies les petites conneries de la vie et profites croques à pleines dents les années que tu as devant toi"

J'ai repris le chemin petit à petit et j'ai retrouvé la bonheur de vivre jusqu'à ce maudit 11 juin 2006...

Bon je suis trop bavarde, je vous en dirais plus quand un de mes ados me laissera à nouveau l'accès à l'ordinateur

 

09:54 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.