24/01/2007

AVIS DE FIN DE TEMPETE

Epuisée, lessivée, démoralisée, fatiguée, abattue....
Mes parents partent demain et je n'en peux plus mais je m'en doutais, c'est toujours comme ça et toujours de pire en pire. Que voulez-vous quand on a presque 40 ans et un cancer qui vous fait sentir l'urgence à vivre, on a de plus en plus de mal à supporter un despote machiste, fallocrate, esclavagiste, moralisateur, destructeur..... et une mère esclave complice qui va même jusqu'à lui règler sa douche et n'hésite pas à être d'accord avec lui lorsqu'il crache son venin. J'exagère, je suis mazo ? peut être un peu des deux et puis après 8 jours sous le même toit comment ne pas exagérer. Pourqoui je les vois toujours, parce qu'ils sont mes parents, et non je n'en ai pas de rechange, qu'ils ont déjà perdu un fils de 39 ans il y a 4 ans,qu'ils ont tout de même qulques qualités, qu'en tant que mère je ne supporterais pas que mes enfants coupent les ponts et que je pense que malgrès que j'ai de plus en plus de mal à les supporter, il serait encore plus dûre pour moi de couper les ponts, je ne m'en sens pas le courage et je pense que la culpabilité me rongerais en core plus.

22:28 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bah, ne culpabilise pas va, on est toutes pareilles....j'ai un père quasi invivable et pourtant je l'appelle sans arrêt parce que nous venons de perdre maman et j'ai peur qu'il se sente seul. Et à chaque coup de fil, il m'envoie presque balader et je pense que je vais le laisser tomber. Et puis je le rappelle...

Écrit par : poesie | 25/01/2007

Les commentaires sont fermés.