22/03/2007

Tant pis, j'le dis

Voilà quelques jours que je n'écris pas, parce que voilà quelques jours que je ne vais pas bien. C'est vraiment bizarre le rapport que l'on peut avoir avec un blog. Etant donné que je suis plus en avant dans le traitement de mon cancer que d'autres que je lis (dixit Béa, franck, pascal, danaée...) je me dis que je n'ai pas le droit de parler de ma baisse de moral, c'est comme ci je devais montrer l'exemple à vous qui vous vous battez, qui êtes en pleine tempête et qui esperez arriver au stade où j'en suis. Quand les traitements sont terminés, quand la forme revient tout doucement et que l'on recommence à penser à l'avenir, plus sereinement.

OUi, mais voilà, dans ces lendemains de traitement qui chantent, il faut parfois revenir à la réalité du médical.

Depuis quelques jours je connais la date de premiers examens de mon premier bilan. Et j'ai peur, je crève de peur. Le 29 mars je passerai une eccho pelvienne, une radio des poumons et une mamo du sein survivant.

En fait ce qui me terrifie c'est que depuis la mi-juillet 2006 mis à part une batterie de prises de sangs pour voir si je supportais la chimio, je n'ai eu aucun autre examen. Et là, dans mon petit cerveau fébrile, ça remue méninge.....

J'ai un peu mal aux hanches, donc.... j'ai le cancer des os

J'ai un peu mal à la gorge avec la poitrine un peu prise...j'ai le cancer du poumon

J'ai à nouveau mal au sein... l'autre sein est attaqué

J'ai mal au bas ventre aussi.... cancer des ovaires

J'ai beau me dire que c'est dans ma tête rien n'y fait, je dors mal, j'ai des mots de ventre terribles, je suis irrascible pour ne pas dire penible avec mon entourrage.

Comment rester positive avant des bilans, je ne sais pas il va pourtant falloir que je m'y habitue, car c'est toute ma vie que j'aurais des suivis.

Et si la chimio n'avait pas marché et que mon corps entier est atteint, j'ai si peur, si peur.

Je m'excuse pour mes amis bloggueurs de n'être pas plus forte, mais eux le sont j'en suis sûre, et lorsque j'aurai passé tous les examens, s'ils sont bons, je vous assure que je vous remonterai le moral et vous montrerai combien la vie est belle après !

17:12 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Tiens bon! Eh! C'est normal de flancher, parfois. Surtout dans des cas comme le tien. Moi non plus, ça ne file pas toujours bien. Bien entendu, j'ai essayé, parfois, d'éviter le sujet sur mon blog. Mais je te dirais qu'en février, mon moral était particulièrement à plat et que j'en ai parlé aussi à mes lecteurs. De toute façon, ce blog est là pour donner des nouvelles de toi, non? Si tu n'y donnes pas l'heure juste, comment peux-tu t'attendre à être réconfortée quand tu en as besoin?

Alors si je comprends bien, ça ne va pas fort pour ton moral... Et c'est bien normal. Ton premier test va venir éclairer des parts d'ombre que tu aimerais peut-être laisser dans l'ombre. Mais qu'aimes-tu le plus? La vérité, j'en suis certaine. Il est inutile de te faire des scénarios cauchemars à l'avance. Sois sereine. Visualise-toi en forme, souriante. Vois ton corps lumineux. Essaie de faire de la visualisation au moins une fois par jour. Cela t'aidera surement à te recentrer.

Bon courage. Tiens bon!

Écrit par : Danaée | 22/03/2007

eh! à quoi ça sert un blog? Tu es formidable de vouloir préserver et aider las autres, mais on a toutes envie d'être soutenue un jour ou l'autre... Tu es dans la pèriode la plus pénible :l'attente. Essaie de vivre au jour le jour. C'est ce que j'essayais de faire dans ces moments difficiles.
Si tu développe à la fois le cancer des os, des poumons, du deuxième sein, des ovaires, tu vas devenir le sujet d'étude le plus complet pour les internes et tu vas peut-être passer au jour nal de Claire Chazal (air connu)!!!!sourires! et donne nous vite de tes nouvelles... Biz

Écrit par : Dany | 23/03/2007

Ah ben ça alors !!! Bon en tout premier lieu, j'adhère pleinement à ce qu'on dit Dany et Danëe : à quoi ça sert le blog et les "copines et copains" du blog si tu leur cache ce que tu ressens ? si tu n'écris que dans le jours roses ? à RIEN. Alors pas de honte à avoir d'écrire les mauvais jours, les mauvaises pensées et autres mauvaises idées. On n'est pas des supermen ou superwomen, on est des êtres humains avec des forces et des faiblesses. Savoir les dire n'est pas forcèment évident mais nous, tes lecteurs et lectrices, sommes aussi là pour ça. Et le fait que tu sois en "avance" sur nous ne change rien au problème. C'est du donnant donnant, tu donnes, tu prends, on te donne et on prend.
Ensuite, je comprends très bien ton angoisse du proche avenir. Tu ne sais pas, c'est l'inconnu mais il faut que tu avances, tranquillement, vers cet inconnu, que tu l'apprivoises au jour le jour et puis les idées noires sont normales mais il ne faut pas qu'elles prennent le dessus.Elles sont là certes, et quelque part c'est normal mais regarde où tu en ais arrivée, regarde toi maintenant et vois tes progrès, tes réussites, tes victoires et positive tout cela.... Je pense très fort à toi et ne nous laisse plus sans nouvelles. Courage!!!

Écrit par : Béatrice | 23/03/2007

Les commentaires sont fermés.