14/06/2007

 psycho

le passé ou le futur.

Bien sûr si j'en parle autour de moi on me dira, il faut que tu penses à l'avenir et avec optimisme. Certains ne comprennent d'ailleurs pas que je creuse sur les origines de mon cancer (visiblement génétique) et que j'envisage l'abblation du second sein et des ovaires (opérations qui selon certains médecins sont peu être excésives et qui selon d'autres sont vitales et essentielles à ma survie).

Stella, sépia m'encourage à la nostalgie et au point sur le passé

Pascal, sa victoire annoncée, se place dans le futur (même si les wc ne sont pas encore arrivés jusqu'à reims, pourtant doté du TGV.......).

Je disais bien que je ne sais pas, c'est vrai, mais je ressens le besoin de me plonger dans mon passé. Peut être pour mieux apprehender l'avenir. Je ne veux pas aller chez un psy, mais peut être qu'écrire devant vous (si certains veulent être payés on négociera) qui êtes étrangers mais si proche en même temps, et mettre certaines choses par écrit, me permettra d'y voir plus clair, de pardonner et de me pardonner...

 

1971

je n'ai pas retenu de fait important dans le monde cette année là.

Cette année là j'ai 4 ans et mes propres souvenirs apparaissent, oh que des choses très marquantes en fait.

Par exemple peu de temps après notre arrivée dans le pavillon où mes parents habitent encore, les voisins sont arrivés en 2 chevaux et je me vois dire "papa, maman, les voisins sont arrivés, ils ont deux petites filles comme moi".

Dans la petite enfance notre mémoire ne garde que des faits marquants, étrange que mon premier souvenir soit si anodin, les suivants ne le seront pas, il sont souvent mauvais avec des sentiments de peur.

Je ne sais pas pourquoi, ai-je eu une enfance si terrible ou bien suis-je constituée de façon à garder le plus mauvais et oublier les meilleurs moments ?

18:34 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

bonjour c gérard canard vécé En fait tu n'as pas compris mais mon article sur mon moment de solitude est une ellipse ,une parabole,sur le rapport de la matiére fécale retournant vers son état originel.
Une façon masquée de dire:poussière tu es poussière et tu retounera poussière....Je te jure g rien fumé juste pour dire que c'est une autre façon d'être ....CHIANT
pascal dit le clown triste masqué

Écrit par : pascal | 14/06/2007

ecrit si tu le veux, si tu le sens.. c'est aussi une sorte de thérapie. Mais je me pose aussi la question de savoir si je me fais aider tout de même par un psy... pour le moment je n'ai pas encore la réponse, je ne sais pas. De toutes les façons, je crois, qu'il n'y a pas d'aide inutile... tout est bon à prendre.

Écrit par : Béatrice | 15/06/2007

Psy Eh bien, pourquoi ne veux-tu pas tenter l'expérience d'un psy?
Il y a 5 ans, j'hésitais comme toi, avec des wagons d'à priori, et finalement j'ai passé le pas, sans jamais regretter. Une autre manière d'aller de l'avant, cela permet -par exemple- de se pencher sur soi, son présent, son avenir et ses années 'sepia' ... ^ ^

Écrit par : Stella cadente | 16/06/2007

Ecrire c'est bien, ça soulage. A mon humble avis, parler c'est mieux parce que tu as des réponses. Si ça t'intéresse, je suis suivie depuis peu par une psy par tél. dont le tarif défie toute concurrence (15 euros de l'heure). Cela me fait beaucoup de bien. Quand on en a gros sur la patate...Alors si un jour tu veux sauter le pas...

Écrit par : poesie | 17/06/2007

En lisant ta note, je me suis dit que ce serait peut être interessant de te faire découvrir le site suivant:
http://ricochets.des-blogueurs.org/
Tu ressens le besoin de remonter dans ton passé, devant ceux qui te lisent.Ce site est fait pour toi. C'est un blog ou tout ceux qui le désirent s'engagent à faire des "ricochets" c'est a dire a remonter le temps, ou bien à le redescendre, en ecrivant une note par année de vie. En essayant d'ecrire regulierement (un note par semaine si possible) C'est un exercice tres enrichissant. Va y faire un tour :o)

Écrit par : cassymary | 17/06/2007

Les commentaires sont fermés.