25/06/2007

on ne se refait pas

Dans la vie y'a des hauts y'a des bas. Après vive le silicone, à bas le ca 15-3.

Je m'attendais à deux sortes de résultats de bilan : des mauvais (bonjour madame vous avez un cancer... bla bla bla...bla bla bla..... suite à la biopsie... bla bla bla...bla bla bla....) des bons (premier résultat marqueur CA 15-3 à 11 qui sert de référence, deuxième resultat après chimios et tout le reste à 9).

Voilà c'est blanc ou c'est noir (avec un peu d'espoir tout de même, faut pas exagérer).

Mais la vie c'est jamais comme çà, je devrais le savoir depuis le temps, et y être préparée.....

reçu ce samedi dernier bilan CA 15-3 à 13.6 (pour un maximum autorisé sans être annonciateur de rechute ou de métasthase à 23) : je vous laisse cogiter

J'entends les optimistes : bas quoi c'est parfait, c'est dans la fourchette

Les spécialistes genre mon médecin traitant : une variation est possible, pour se rassurer on refait le bilan dans 3 mois, ne vous inquiétez pas

les pessimistes (genre noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir) : cela fait une augmentation de 50%, c'est sûr encore quelques mois et c'est la rechute.

 

Alors qu'est-ce qu'on fait ?

Bas rien, on vit, plutôt deux fois qu'une, on serre les dents de temps en temps quand la pression est trop forte, quand la peur tenaille et cadenasse les entrailles. On se dit que Ok peut être un jour ça reviendra, ou pas... mais qu'on n'y peut rien, jusqu'à preuve du contraire et que peut être, je dis bien peut être que (parce que j'ai vous le savez une très grosse tendance à ne croire que ce que je vois) si je suis du côté de la vie, du côté des gens qui rient, qui aiment, qui se la ramène (je suis genre rebelle de salon, qui hurle à l'injustice et au manque d'humanité)..... cette saloperie m'oubliera au moins le temps de vivre pleinement les cycles de la vie auquels tout le monde à le droit (enfance, vie adulte, vieillesse un peu le temps de voir mes petits enfants.... tu parles d'une rebelle...).

Méthode couet quand tu nous tiens!!!

18:23 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

22/06/2007

contact

Passer d'une prothèse (quel horrible mot) glissée dans un soutien gorge (pas des plus sexys) à une prothèse (toujours horrible mot) contact, càd adhérente à la peau donne l'illusion d'avoir un peu retrouvé son sein... même poids, même sensation au toucher, prenant la chaleur du corps, et ne bougeant pas sans arrêt.... On serait presque content d'avoir un faux sein... car lui il est fier et droit comme un petit sein de 20 ans...

En plus remboursé par la sécu.... 

vive le sillicone

:)

19:50 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/06/2007

just un p'tit coucou

RAS

rien à dire sur moi.

A côté de chez moi va naître les jours prochains un petit bébé, ça donne envie....

Mon grand révise son bac de Français

Ma deuxième son brevet

Mon dernier sa plongée dans la piscine du jardin

je révise le temps de vivre , tout simplement, sans réflechir

A bientôt

natali

11:24 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/06/2007

 psycho

le passé ou le futur.

Bien sûr si j'en parle autour de moi on me dira, il faut que tu penses à l'avenir et avec optimisme. Certains ne comprennent d'ailleurs pas que je creuse sur les origines de mon cancer (visiblement génétique) et que j'envisage l'abblation du second sein et des ovaires (opérations qui selon certains médecins sont peu être excésives et qui selon d'autres sont vitales et essentielles à ma survie).

Stella, sépia m'encourage à la nostalgie et au point sur le passé

Pascal, sa victoire annoncée, se place dans le futur (même si les wc ne sont pas encore arrivés jusqu'à reims, pourtant doté du TGV.......).

Je disais bien que je ne sais pas, c'est vrai, mais je ressens le besoin de me plonger dans mon passé. Peut être pour mieux apprehender l'avenir. Je ne veux pas aller chez un psy, mais peut être qu'écrire devant vous (si certains veulent être payés on négociera) qui êtes étrangers mais si proche en même temps, et mettre certaines choses par écrit, me permettra d'y voir plus clair, de pardonner et de me pardonner...

 

1971

je n'ai pas retenu de fait important dans le monde cette année là.

Cette année là j'ai 4 ans et mes propres souvenirs apparaissent, oh que des choses très marquantes en fait.

Par exemple peu de temps après notre arrivée dans le pavillon où mes parents habitent encore, les voisins sont arrivés en 2 chevaux et je me vois dire "papa, maman, les voisins sont arrivés, ils ont deux petites filles comme moi".

Dans la petite enfance notre mémoire ne garde que des faits marquants, étrange que mon premier souvenir soit si anodin, les suivants ne le seront pas, il sont souvent mauvais avec des sentiments de peur.

Je ne sais pas pourquoi, ai-je eu une enfance si terrible ou bien suis-je constituée de façon à garder le plus mauvais et oublier les meilleurs moments ?

18:34 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

08/06/2007

je ne sais pas

Je ne sais pas grand chose de la vie. Plus j'avance en âge et moins j'en sais. Tel Jean gabin qui disait dans sa chanson "je sais que je ne sais rien et ça je le sais"

Toutes les certitudes de la jeunesse volent en éclat au fur et à mesure de la vie, toute la vie on apprend sur nous, sur les autres. On remet en question, on change d'avis, on devient plus ou moins rigide sur des idéologies, des jugements...

Est-ce les 40 ans ? Mon cancer ? Mon oisiveté en arrêt maladie ? Mon déménagement récent qui me met souvent face à moi-même à observer mon nombril.

Je ne sais pas.

Je ne sais pas pourquoi je ne prend pas RDV à Curie pour mes éventuelles opérations futures.

Je ne sais pas pourquoi je suis nerveuse et irritable avec ceux que j'aime alors qu'au contraire je devrais me rapprocher d'eux et en profiter encore plus, les instants futurs sont peut être comptés.

Je ne sais pas pourquoi j'ai entamé le compte des 40 années passées.

Je ne sais pas si je suis très optimiste pour l'avenir ou pessimiste.

Je ne sais pas pourquoi j'ai mal au ventre depuis 2 semaines, hypocondriaquie ou retour de la saloperie.

Je ne sais pas ce qui m'arrive exactement, mais j'y reste et ne veut pas me bousculer, pas encore, c'est comme le calme avant la tempête.

La tempête de l'après, celle qui va me faire retourner dans ce monde médical pour quelques opérations, mutilations... suis-je prête ? vais-je le faire ?

Je ne sais pas si je vais bien, je ne sais pas si je vais mal,je suis comme en apesanteur dans l'espace, me laissant tantôt bercer du côté "instants de bonheur et oubli de tout le reste" tantôt du côté "instants de profond desespoir et oubli de tout le reste".

 

1970

Jimi hendrix meurt à l'âge de 27 ans et laisse aujourd'hui encore une trace dans le monde entier. quelle trâce laisserais-je ?

 

Aucun souvenir précis de 1970, des impressions, mes cheveux lavés dans un évier de cuisine, une télé en noir et blanc. Etrange que les années qui sont censées nous construire le plus soient effacées de notre mémoire et cachées dans notre inconsicient. Je ne garde aucun souvenir de calins de ma mère petite fille, je lui en ai voulu longtemps avant de comprendre qu'étant orpheline de mère et élevée par les soeurs elle n'en a pas reçu non plus, mais m'en a t'elle donné dans ma petite enfance ? j'avais l'impression d'éttouffer mes 3 enfants de calins lorsqu'ils étaient petits, et au hasard des conversations avec eux je me rend compte que leurs souvenirs sont assez vagues et que seules restent des impressions, des petites chansons pour dormir, et des anectodes - ainsi arthur qui me disait "je te prisonne" avec ses bras autour de mon cou.

Nostalgie quand tu nous tiens.

m'a t'elle fait des calins ? chanté des chansons ? j'en doute, j'en ai manqué me s'emble t'il, mais je ne lui en veux pas, sa vie d'enfant, sa vie de femme ne la pas épargné.

 

11:08 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |