30/09/2007

MA PETITE FILLE

Jeanne (ma fille de 14 ans)  au repas d'hier soir
- "mais alors moi, je vais aussi en avoir un cancer du sein, c'est sûr si tu en as eu un ?"
- "ben non jeanne, mais tu seras surveillée de plus près, parce que ta maman en a eu un et de toute façon il faut se surveiller car une femme sur 9 développera un cancer dans sa vie"
- "oui, mais pour moi c'est beaucoup plus que un sur 9, et puis ça sert à rien de dépister si c'est pour me dire que de toute façon j'ai un cancer" ?
sentant mes larmes monter et mon angoisse de la voir avoir peur monter aussi
-"oui, un peu, mais tu dois prendre ça comme une chance parce que si tu en as un, il sera pris si tôt que tu n'auras pas besoin de te faire ôter le sein comme moi, ni peut être de chimio et de radiothérapie"
- Jeanne les yeux partis dans le vague, "ouais !!!!!" l'air perplexe et pas convaincue.
- moi la sentant partir dans une perspective passage obligé vers cette maladie "mais tu sais les statistiques ça ne veut rien dire, plein de femmes ayant maman, soeurs et tantes avec des cancer su sein n'en ont pas... etpuis tu tiens peut être de papa, dans sa famille il n'y a pas un seul cas de cancer de quoi que ce soit...."
Jeanne ne répond plus les yeux vraiment dans le vague...

Je change de conversation, pour ne pas aller trop loin, parce que ses frères sont là le petit ne comprend pas tout, parce que je voudrais la prendre dans mes bras et lui dire que je l'aime, que je m'excuse de lui infliger cela... parce que dans toute cette histoire de cancer c'est ce qui me fait le plus mal. Oh je sais que je n'y suis pour rien dans la génétique. Mais n'empêche je ne peuxpas m'empêcher de m'en vouloir d'avoir ôter l'enfance de jeanne d'un seul coup il y a un an et de la projetter dans un sombre avenir fait d'insertitude de maladie et de souffrance. Rien que pour elle ce cancer ne dois rester qu'une mauvaise étape dans ma vie, afin qu'elle puisse se construire avec l'image que le cancer c'est pas grave, c'est dur bien sûr, mais on y survie et cela nous rend plus fort.
Que je t'aime jeanne et comme je souffre de t'avoir infligé cela.

18:28 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

28/09/2007

NEGATIF!!!!!!!!!!!!!

Comme la vie peut être belle quand on vous dit que tout va bien. Mon CA 15.3 a baissé de 2 points en trois mois il est à 11.4, donc pas de problème de methastase ou de reprise....
Comme je me sens légère, légère......
Bon week-end à tous, tenez bon la barre les amis je pense fort à vous...

20:54 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/09/2007

trop anxieuse..

... pour écrire quoi que ce soit de positif
j'écrirai en fin de semaine...
si mes résultats sont
négatifs...

10:42 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

20/09/2007

psychosomatique


J'ai la rate qui s'dilatte
j'ai le foie qu'est pas droit....

Et bien d'autres encore.
Dans une semaine je ferai mon bilan des marqueurs CA 15-3 + une visite chez l'oncologue pour décider des prochaines opérations (pour mémoire l'abblation des ovaires, peut être mon deuxième sein et la reconstruction)
J'ai peur, comme d'habitude mais je ne m'y habitue pas. A chaque fois c'est sûr il est revenu.
La preuve, j'ai mal au foie, la chiasse, aux os sous les pieds.... ben oui quoi les metastases elles peuvent être pour mon cas au foie, aux os, aux poumons. Alors naturellement j'ai mal à ces endroits là.
J'ai du mal à croire que le psychisme puisse être si fort au point de provoquer de réèlles douleurs... à moins que ce ne soit pas que dans ma tête car la dernière fois mes marqueurs sont passés de 9.5 à 14.5 je crois, d'où une progression de 50%. Et si c'était l'amorce d'une rechute...........

Bon aller, dans une semaine j'irai mieux... sûrement,

j'y crois, c'est çà qui compte non ?

11:41 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/09/2007

Rose le week-end, comme la vie !

J'ai passé un super week-end en famille, entre amis, et au soleil aussi.
Un vrai bonheur.....
En revoyant mes billets, je me rends compte qu'ils sont une fois heureux, une fois moins...
Bi-polaire ? dépressive ? jamais contente trop longtemps ?  que nenni !
Non, des hauts et des bas comme tout le monde !
Avec ou sans épée de Damoclès au dessus de la tête, nous avons tous nos hauts et nos bas, non ?
N'oublions pas, LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE !

La douceur d'une eau calme est tellement plus appréciable après une cascade tumultueuse..
(tiens, me voilà poette, poette...)

PS) heuhhhh ! Le boulot à Blois il court pas les rues apparemment, mais bon allez mgrincheuse on s'y remet, j'ai dit à Pascal pas d'télé, que du boulot... et ho, et ho.... on cherche du boulot......

PS2) t'as vu Béa, je prépare le mois rose...

11:40 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/09/2007

On en meurt moins...

Bonne nouvelle

"Des études le prouvent, il y a de plus en plus de cancer, mais......on en meurt moins"
(entendu sur france infos ce matin)

Alors dites-donc, les cancéreux et cancéreuses, faut pas qu'on s'plaigne, le cancer, c'est just'une maladie chronique.
Bon d'accord c'est pas toujours très zen les chimios, les greffes,
les mutilations, les radiothérapies..... mais bon souvent on survit....

Y'aurai pas actuellement comme une banalisation du cancer ?

Vivre avec le cancer, ou après le cancer (comme j'en ai la chance) c'est pas banal, c'est toujours des angoises, des intérogations, des boules dans la gorge, des peurs paniques.... la mort qui rôde, là toujours tapie dans l'ombre. Oh pas tout le temps, non, parce qu'en général on s'arrange pour ne pas y penser... mais la vie n'est plus la même... beaucoup plus belle, beaucoup plus chère, beaucoup plus cruelle....
Non, la vie d'un cancéreux n'est pas un long fleuve tranquille.....

12:09 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

08/09/2007

NOSTALGIE

Elle m'a pris par surprise il y a deux ans environ.
M'a étreind si viollement que mes larmes coulaient.
Puis dans le tourment de la maladie.
A semblé disparaître au profit du moment présent.
Dans l'urgence que j'avais à vivre vite et intensément.
La maladie s'en allant, elle revient doucement.
A la vue d'un enfant, à la vue des amants.
Me voilà toute émue puis aussitôt perdue.
Je ne vivrais plus ces moments.
Ils sont loins maintenant.
Comment vivre le présent, sans penser constamment.
Nostalgie, des moments.
La rencontre, l'enfantement, et le premier "maman".....
Nostalgie qui me prend
Nostalgie face au temps.

                       

22:06 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/09/2007

Curriculum vitae

 Dans le bureau d'une agence d'Intérim devant une p'tite jeunette (25-26 ans)
- Décrivez-moi tous les postes que vous avez occupé.
- euhhh!!! les 20 ans
Rire un peu ironique (la garce...)
- Euhh non, non les cinq dernières années ce sera suffisant, pas la peine de remonter si loin.....
.../...

en fin d'entretien
- très bien Madame H.... avec tant d'expérience et de qualif je pense que nous vous trouverons quelque chose rapidement....

40 ans, c'est si vieux que ça ???? (en plus elle était blonde......)

 

                        

19:02 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/09/2007

ma rentrée !

 

                   

Ca y est, j'ai fait ma rentrée ce matin :
- Inscription dans 4 boites d'intérim avec 2 RDV pour tests
- Inscription Assedics
- Clôture d'arrêt maladie à La Sécu (je vous laisse imaginer le bonheur de dire à la dame : - je viens pour le formulaire 3316, vous savez celui qui indique les sommes reçues par la sécu pour clôturer l'arrêt maladie...)

2 réflexions :
Pas facile de ne pas dire qu'on a arrêté de travailler 14 mois pour un cancer, face aux questions j'ai opté pour - je me suis occupé d'un proche parent malade...
En province même s'il y a moins de travail qu'en région parisienne on se sent moins anonyme :
- J'ai eu des RDV pour test dans 2 des 4 agences (à Paris cela aurait été dans 1 sur 10)
- Les gens sont appelés par leur nom dès leur entrée dans l'agence
- dans une agence un conseiller, après l'indication de mon nom de famille, m'a dit avoir déjà mon CV, après vérification il l'avait effectivement pour une annonce internet à laquelle j'ai répondu la semaine dernière (preuve peut être qu'il n'y a pas trop de CV envoyés pour une même annonce.

Je me sens excitée comme une puce... la rentrée quoi !!!

13:06 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |