19/10/2007

c'est parti

 

Le 12 novembre prochain j'en aurai fini avec ma vie de femme féconde (et c'est rien de le dire, trois enfants du premier coup !!!!!!)
Je subirai une ovariectomie bilatérale par coelioscopie (ou laparoscopique) qui aura pour conséquence une ménopause précoce donc de faire disparaître toutes les fonctions hormonales liées à ces sus-dits ovaires.
C'est bien dit non, mon ressenti c'est que je deviendrai précocément une vielle femme, se fanant, s'assèchant, s'ostéoporosant, se poilant... j'en passe et des meilleurs...
Non en fait plus sérieusement je suis partagée car ceci mévite des soucis futurs dans ces ovaires et dans mon sein, mais en même temps j'aurais aimé ne pas avoir à passer par là et être ménopausée tranquillement dans 10 ans, surtout que pour moi fermer la porte à la venue d'un bébé m'est très pénible, soit je dis ne plus en vouloir, mais sait-on jamais un accident est si vite arrivé....
La reflexion à se faire est donc la suivante : j'ai survécu à mon cancer, cela aurait pu être pire, et cela risque beaucoup moins de se reproduire grâce à ce petit sacrifice, je prendrai soin de moi encore plus pour me sentir jeune et bien dans ma peau....

21:25 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

merci pour ton message sur mon blog... là je suis au boulot, mais je me ferai un plaisir de découvrir le tien de chez moi!
si tu as des questions concernant l'opération... n'hésite pas

Écrit par : superlolo | 22/10/2007

Pareil... ... Je rejoins Lolo dans ses propos !! N'hésite pas à lui demander conseil ou à parler de quoi que ce soit avec elle... Elle est géniale, cete fille, mais ça tu dois l'avoir compris !!
Tout va bien se passer pour la suite, t'inquiète !!!
Bise

Écrit par : Boulu | 22/10/2007

27 ans Tu sais, je suis 'nullipare' c'est écrit dans mon dossier médical, nullequoi? ah... ça veut juste dire que je n'ai jamais eu d'enfants. Et depuis mon 1er cancer du sein à 27 ans, c'est devenu inaccessible.
J'ai connu la fin de ma vie de femme féconde voilà plusieurs années, avec des traitements chimiques... douloureusement... Et cette fois-ci, ils vont me proposer l'opération, plus confortable me dit-on, plus acceptable aussi...pour une jeune femme...
Il y a 6 ans j'avais dit que je préférais mourir plutôt que 'ça', aujourd'hui je veux la vie, même si elle ne grandira jamais dans mon ventre, mais au moins je le sens dans mon coeur...

je suis sûre que tu sauras apprivoiser les petits changements hormonaux, et que tu sauras préserver ton identité de femme qu'aucune ménopause ne saurait altérer!
La vieillesse n'est pas ovarienne, elle est dans les coeurs qui ne savent plus aimer...

Écrit par : Stella cadente | 23/10/2007

Les commentaires sont fermés.