30/03/2008

rien nul part

 

 

rien aux poumons, rien aux seins, rien au foie, rien aux reins, rien au ventre..... tout va bien ne reste plus que la prise de sang CA 15*-3 mais je suis optimiste.
La semaine dernière fût très difficile j'ai repris mardi et j'ai sérré les dents, j'avais du mal à marcher mardi et mercredi et être assise était un supplice depuis jeudi cela va mieux. j'ai vu le toubib vendredi soir et il m'a dit que tout était OK mais que la cicatrisation mettrait encore un mois. Que  le resultat de l'analyse de ce qu'il a enlévé était bonne mais qu'il était temps...... Ouf c'est fait on en parle plus... ou presque plus parce que franchement l'anus découpé qu'est ce que cela fait mal... pire que la mamectomie... si si je vous promet.
Cette semaine fût très difficile aussi parce que j'avais raté 10 jours de travail et que personne ne me remplace, j'ai eu beau faire dix voir onze heures par jour j'ai encore beaucoup de retard à rattraper étant donné qu'en plus je suis administrateur d'un nouveau projet qui m'a pris  une 20 aine d'heures de mon temps.... bon... allez vous le savez bien maintenant le stress au boulot me va bien... mais bon va falloir que cela se calme car comme je ne dors toujours pas la nuit à cause de mes supers bouffées de chaleur, je vais encore me retrouver avec 10 de tension. En vrai je dors pas trop mal trois nuits par semaines car je prends un demi cacheton pour dormir 3 nuits. Je n'aime pas trop cela mais sans les médocs je dors moins de trois heures par nuits et encore en cinq ou six séquences. Faut que je tienne quand même car si cette ménaupose dure 10 ans je vais m'epuiser avant la fin.
Voilà, ma vie n'est pas un long fleuve tranquille et heureusement..... stressée, débordée, super fatiguée mais heureuse... c'est le printemps, la vie est belle.....

Alain, Franck vous de la haut qui ne pouvez-plus en profiter de cette vie, je pense à vous et j'en profite tant qu'elle m'est donnée.....

20:43 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/03/2008

franck est mort

Franck est mort et je pleure

Franck est mort, saloperie de vie

Franck est mort, il était si fort

Franck est mort, ses deux petits bouts vont naître bientôt, courage laure.

http://franck210273.skyrock.com/

12:19 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/03/2008

priere d'une non croyante

Eh s'il te plait le sort, le destin, le tracé de ma vie.....
Fais que demain mon opération se passe bien
Fais que le 20 mon bilan se passe bien et que mon CA 15-3 reste stable.
Parce que voilà j'ai un CDI qui m'attend à mon retour.
Je retrouve ainsi ma place dans la vie, un job pour l'argent du ménage et le bien-être de la tête.
Je pourrais aller à new york... mon rêve
Je pourrais subvenir aux études des enfants...
Je pourrais les voir grandir et me faire de petits enfants
Je pourrais voir les bourgeons du printemps éclore
Je pourrais rire et pleurer encore.
Je pourrais.... tout puisqu'avec la santé tout est possible.
S'il te plait....

21:25 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/03/2008

elle m'a dit

 

Lorsque j'ai annonce que je sortais d'un cancer à ma supérieure (qui est en fait la directrice du site) je savais que je jouais gros, et en même temps je pensais connaître d'avance sa réaction.

Elle m'a dit : je me doutais bien qu'il y avait quelque chose pour que tu restes un an et demi sans trvailler (j'avais dit que c'était pour m'occuper de ma famille lors de notre déménagement en Sologne).

Elle m'a dit que pour elle cela ne changeait rien, qu'elle avait confiance en moi. Là j'avoue j'ai un peu coincé, confiance pourquoi, j'ai rien fait de mal, et si je deviens une récidiviste ce ne sera pas de ma propre initiative. Alors je lui ait dit : les médecins pensent que j'ai un risque faible de récidive, et puis je me suis justifiée (aurais-je dû....) en disant que j'avais tout fait pour qu'il ne revienne pas chimios, redioT, abblation des ovaires, suivi scrupuleux et régulier..... mais que je ne pouvais pas savoir s'il allait revenir maintenant ou s'il me ficherai la paix à jamais....

Elle m'a dit... bon je ne sais pas si tu le diras à la DRH (groupe multisite géré par un grand DRH qui décide de l'embauche (pour mémoire j'ai du passer 4 entretiens jusqu'à marseille) mais pour moi cela ne change rien et je n'en parlerai pas à moins que tu me dise à qui tu en as parlé.

Yes.... j'ai gagné.... je me sentais mal de ne rien dire... ce cancer je n'en ai pas fait un tabou autour de moi. Pourtant tout le monde de mon entourage, les médias, le médecin du travail me recommandaient de ne rien dire pour ne pas risquer d'être refusé à l'embauche... méthode quasi systématique apparement. Mais moi je n'ai rien à me reprocher... et puis dans le boulot je suis une battante, je sais ce que je vaut et on m'emploie parce que je suis une bosseuse sérieuse (nous étions d'ailleurs 12 sur le poste et je n'étais pas laplus qualigiée...) alors le cancer n'a rien à voir là dedans, je n'ai pas à le cacher.

Elle m'a dit le lendemain lors d'une de ses entrées dans mon bureau... Je pense que tu ne devrais pas le dire plus haut dans la société, tu risques d'avoir des réactions....... Moi en tout les cas je te trouve très courageuse... et là je me dis cette femme, elle est vraiment bien, elle assume. Elle sait, elle n'en réfère pas à sa hiérarchie, elle m'embauche avec le risque de la recidive et en plus elle me félicite de mon courage.... Elle mérite bien que je travaille pour elle. Tiens puisque c'est comme ça j'accepte leur CDI.... je plaisante mais à peine.   Oui j'ai besoin de travailler, de gagner de l'argent... mais j'ai aussi et surtout besoin d'humanité et de compréhension de toute la dimension de ma personne. Si elle avait mal réagi ou si j'avais senti qu'une telle révélation serait source de problèmes entre nous je n'aurai pas continué dans cette boite et aurait repris mon baluchon.

Deux jours plus tard je lui dit pour mon opération.

Elle m'a dit, bon on va s'attirer les foudres mais quand faut y aller y faut y aller, y'a pas de problème. Je fais quand même reculer de 15 jours un projet national, et elle a encaissé la faute du retard. Mais bon je partirai pardi en ayant fait double job pour que mes 10 jours ne soientpas trop un problème et le 25 je repartirai à fond les gamelles.

 Prochain épisode. Le sommeil et moi euhhhh je voulais dire le sommeil sans moi.

21:32 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/03/2008

Le retour !!!

J'ai été très infidèle et je comprendrais si vous me boudez.

Mais ma vie depuis mon nouveau job n'est faite que de "mince il est déjà telle heure, mince on est déjà lundi, mince j'ai rien le temps de faire" un veritable raz de marée.

Alors en vrac pour les prochains épidodes qui ne vont pas tarder parce que je vais avoir 10 jours de farnienté forcée.

J'ai dit à ma future employeur lors de mon bilan de milieu de période d'essai que je sortais d'un cancer... cela me pourrissais la vie de ne rien dire, j'ai besoin d'un climat de confiance pour travailler et je me sentais coupable de mentir..... Ce cancer je n'en ai pas honte et il fait partie intégrante de ma vie, il participe à qui je suis.

Je rentre à nouveau à la clinique le 12 mars pour me faire opérer de ma "fissure anale" superbe petite déchirure mal placée, surinfectée, qui me pourrit la vie, qui tourne au vinaigre,petit souvenir de mes chimios passées.....

Je fais mon bilan le 20 mars (radio poumon, mammographie et echo abdominopelvienne) et depuis que j'ai pris le RDV j'ai mal au sein, je me sens pas bien, je suis sûre qu'il revient....

Je ne dors plus depuis ma ovariectomie, du coup j'ai moins de 10 de tension, et j'ai accepté il y a troissemaines de prendre des somnifères, j'en ai pris 15 jours, depuis j'ai arrêté je ne dors toujours plus.... quelqu'un il a t'il un conseil pour une pauv'tite madame qui s'epuise à essauer de dormir ????

Bon je vous expliquerai tout çà plus en détail si je me réveille de mon opération du trou du .....

Les jonquilles de mon jardin sont si belles... je remercie je ne sais qui ou quoi de mepermettre de  les voir encore, le printemps depuis le décès de mon frère et mon cancer par dessus est source pour moi d'une joie immense et pure... tout simplement celle d'être en vie. Je ne me sens jamais si en vie que lorsque je vois mes enfants et les bourgeons du printemps.



20:52 Écrit par natali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |